A l’est de la montagne

 

Nous sommes entre deux montagnes

Au pied de la montagne au sommet de la montagne

Nous Traversons les pins et les troncs coupés,

Nous Rencontrons des écureuils, des lapins, des fourmis et des grands-parents qui cueillent des plantes sauvages

 

Au pied de la montagne

Je rattrape le garçon qui court entre les deux montagnes

Nous marchons sur le sol recouvert de branches de pins doux,

Je dirige les nuages, conduisant la brume

A un moment j’étend les bras

Je deviens un aigle

 

J’étreint enfin le garçon

La graisse de la saucisse coule sur son front

Je saute et étire ma langue pour lécher

 

Soudainement Il fond dans les branches

Ensuite Il fond dans la terre,

Finalement Il fond n’importe où.